Premier conseil pour jeunes élus


Mardi soir dernier, la première session plénière du conseil municipal des enfants se tenait au coeur même de la mairie. Tout comme les grands, les quelque 35 enfants, âgés entre 9 et 11 ans, ont pris place sur les sièges du conseil municipal, devant le maire, Patrick Cassany, et les adjoints, Annie Lacoue et Jean-Pierre Chalah. Nullement impressionnés par la solennité de l’hémicycle villeneuvois, les jeunes élus ont très vite compris l’utilisation du micro et n’ont pas hésité à s’exprimer et lancer des remarques.
A l’ordre du jour, la constitution des commissions qui devront plancher à l’année sur des projets à réaliser. Elles sont au nombre de deux : la commission « Vivre dans ma ville », et la commission « Citoyenneté et solidarité ». Y ont été inscrites certaines des professions de foi des candidats élus, des propositions parfois étonnantes. Ainsi, certains ont proposé le retour de l’uniforme à l’école, une suggestion qui a provoqué une vague de protestations dans l’assemblée. D’autres encore ont émis l’idée d’un parc animalier dans les jardins de l’hôpital Saint-Cyr…

Les projets retenus
Certaines idées ont été retenues et dispatchées au sein des commissions comme des points d’eau le long de la voie verte, une campagne sur le tri sélectif, Villeneuve plage ou encore des aires de jeu dans le parc de la mairie ou à Eysses.
L’utilisation des tablettes numériques dans toutes les classes de la ville a fait longuement débat : « Nous allons fournir les écoles municipales en tablettes à partir de l’an prochain. Mais pour cela, il faut que vos instituteurs montent des projets » explique le maire Patrick Cassany. Les questions fusent : « Est-ce qu’on pourra les amener chez nous ? » « Est-ce que les collèges en auront également ? »…
Autre débat, les menus des cantines auxquels aimeraient bien prendre part les élus. Une éventualité retenue par les adjoints… « Il peut y avoir un représentant du conseil municipal des enfants à la commission qui élabore les menus » ajoute Annie Lacoue. « Mais vous ne pourrez pas tous y être, nous sommes déjà nombreux à y siéger car les menus ne sont pas réservés qu’aux cantines scolaires ». Les membres du conseil découvrent alors que les personnes âgées prennent les mêmes repas qu’eux.
Certaines idées ont, elles, été abandonnées, impossibles à réaliser car concernant le domaine privé… Public, privé, une notion difficile à saisir pour ces jeunes représentants tout juste sortis des urnes. Mais qui ont cependant la présence d’esprit de demander avec quel budget ils vont fonctionner en toute fin de séance…
Car, on ne fait pas les choses à moitié au conseil municipal des enfants. Une somme de 4 000 euros leur est allouée, un chiffre qui a fait dire à certains : « On est riches, c’est cool ».

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés