Prévention // Les conduites dangereuses des élèves à la loupe


Jeu de la tomate ou du foulard, soirée cartable ou plus récemment l’inhalation d’aérosols : autant de dénominations gentillettes qui cachent une réalité bien plus inquiétante. Si vous êtes parents d’élèves ou avez moins de 20 ans, cette liste vous rappellera les jeux dangeureux qui se déroulent entre élèves, parfois dans le milieu scolaire ou dans un cadre plus privé. Les conséquences sont dans tous les cas dramatiques sur la santé des pratiquants. « Il y a eu un décès à la rentrée dernière d’un adolescent dans les Alpes-Maritimes après avoir inhalé de l’aérosol », explique Alain Brousse.

Déodorants interdits

Le président de la MAE Lot-et-Garonne, entouré des acteurs de la prévention, a sillonné les établissements scolaires de Lot-et-Garonne cette semaine pour informer les élèves, parents et professionnels de l’éducation sur ces pratiques dangereuses avant qu’un tel cas ne survienne dans notre département. « Nous intervenons sur les thématiques des risques Internet, du harcèlement, du racket et donc des jeux dangeureux, précise Alain Brousse, lui-même enseignant auprès de la SEGPA de La Rocale à Bon-Encontre. D’ailleurs des établissements de Nérac et Bon-Encontre ont interdit la présence de déodorants aérosols dans leurs murs. »

Le collège de Lavardac primé

Ce que confirme Emmanuel Eyssalet, responsable départemental de la FCPE et co-organisateur avec la MAE de cette action de prévention. « Les établissements prennent conscience de ces jeux dangereux, explique-t-il, la mort par jeux dangeureux doit être reconnue. » Toujours classé comme suicide, ces drames sont un combat que mène la responsable de l’Association de parents d’enfants accidentés par strangulation (APEAS), présente mercredi soir à la fac du Pin d’Agen pour informer parents et représentants de l’Education nationale. Un peu plus tôt, c’est un officier de la gendarmerie qui est venu évoquer les dangers d’Internet, autre pratique qui peut comporter des risques.
D’Aiguillon à Castillonnès, en passant par Nérac ou Marmande, des centaines de jeunes gens ont donc été alertés et écoutés. Et ils pourraient bien suivre l’exemple de leurs camarades de la SEGPA de Lavardac qui ont été distingués par l’Académie pour leur film de prévention sur le harcèlement.

Gauvain Peleau-Barreyre

Petit lexique des pratiques dangereuses

Jeu du foulard : Jeu de type strangulation qui consiste à s’enrouler un foulard autour du cou et provoquer une asphyxie qui donnerait des hallucinations.

Jeu de la Tomate : Il repose également sur le principe de la non-oxygénation, il consiste à retenir sa respiration provoquant une rougeur des yeux et du visage. Il concerne les enfants, parfois très jeunes.

Jeu de l’aérosol : Il s’agit de l’inhalation du gaz propulseur de l’aérosol (bombes d’air, bombes de déodorant etc) provoquant des hallucinations.

L’association de prévention APEAS (soutenue par les ministères de la Santé et de l’Education nationale) est joignable au 06 21 45 41 86 ou 06 13 42 97 85 ou info@jeudufoulard.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés