Stationnement, Pacs et logements à l’ordre du conseil municipal


Les élus villeneuvois tenaient vendredi 22 septembre dernier leur conseil municipal de rentrée. Il fut notamment question de stationnement. A compter du 1er janvier 2018, l’Etat transfère aux communes la gestion des amendes de parking. Une décentralisation qui va engendrer quelques changements pour les usagers. « Pas sur les tarifs, a prévenu le maire Patrick Cassany. Nous aurions pu en profiter pour changer la grille mais nous ne l’avons pas fait, restant dans la fourchette basse des villes comparables du département. » Le non-paiement du parking entraîne en revanche une sanction un plus lourde. Le forfait de post-stationnement (FPS), nouvelle dénomination de ce que l’on appelait une amende, passe ainsi de 17 à 25 euros. « Le montant est cependant ramené à 15 euros si le FPS est payé dans les quatre jours », ajoute le premier édile. La somme déjà acquittée à l’horodateur est également déductible du FPS. Avec cette réforme, la Ville saisit aussi l’occasion de refonder sa politique de stationnement. La zone « Presto » (payant limité à 2h) disparaît. Elle est remplacée par du payant longue durée ou du gratuit 2h. La zone « Chrono » (gratuit 2h puis payant) est élargie aux rues de la Fraternité, des Cieutats et Puits Couleau, soit 110 nouveaux emplacements pour atteindre le nombre de 328 dans la bastide. « Nous ne souhaitons pas mettre en place une gratuité totale afin d’éviter les véhicules ventouses. Pour le commerce en centre-ville, ce remède serait pire que le mal », souligne Patrick Cassany. Les façades des 27 horodateurs de la ville vont être changées pour permettre le paiement par carte bancaire. Nouvelle compétence qui revient également à la municipalité : l’enregistrement et la dissolution des Pacs (auparavant au tribunal d’instance).

Surcharge de travail

Pour les couples naissants ou finissants, l’incidence est mineure, si ce n’est le lieu d’officialisation. En revanche, pour la mairie et les officiers d’état civil, cette nouvelle mission n’est pas neutre. « C’est une charge de travail supplémentaire dont les agents n’avaient pas besoin car sur les 170 Pacs enregistrés en 2016 au tribunal d’instance, 80 relevaient de Villeneuve, a déploré la première adjointe Marie-Françoise Béghin. « Tout ça sans compensation de l’Etat. Ah si, ils nous envoient des boîtes à archives… », a renchéri ironiquement Patrick Cassany. La municipalité poursuit également son opération reconquête du centre-ville avec de nouvelles acquisitions pour créer des logements ou en faciliter l’accès : « On veut y remettre des habitants ». Rue Lakanal et rue Parmentier, deux bâtiments « en ruine à l’intérieur » vont être achetés pour des montants respectifs de 71 400€ et 50 000€. Ils seront rétrocédés au bailleur social Habitalys qui se chargera de les réhabiliter en studios, T2 et espaces collectifs en vue d’une extension du Foyer des jeunes travailleurs. Le FJT, qui abrite des apprentis, des stagiaires, des étudiants ou des actifs de 18 à 30 ans, est complet malgré les 27 logements dont il disposait déjà. En parallèle, le rez-de-chaussée de l’immeuble rue Lakanal servira à créer des places de parking résidentiel que les habitants du centre pourront ensuite louer. La mairie poursuit par ailleurs l’achat de parcelles de la venelle de Paris en vue de recréer des accès privatifs aux appartements au-dessus des commerces.

Dimitri Laleuf

Brèves de conseil :

– Jean-Roger Darné a été installé au conseil municipal en lieu et place de Michèle Boudry expatriée en Agenais.

– La mairie prévoit l’acquisition de matériel pour l’entretien de la voirie : une balayeuse sur châssis poids-lourd (193 000€) et une laveuse compacte (93 000€).

– Un dispositif d’itinéraire culturel va être proposé par le centre culturel aux enseignants afin qu’ils puissent faire découvrir différentes disciplines aux enfants.

– Comme chaque année, le théâtre Georges-Leygues met à l’honneur une association caritative différente avec un événement à la clé. Cette année c’est ATD Quart Monde qui organisera un concert le 17 octobre. La Ville accorde une subvention exceptionnelle de 1500€.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés