Le succès des échecs à Agen


Depuis dimanche dernier, Gérard Marciniak, président de l’Echiquier agenais depuis 2012, afficher un large sourire. Et il y a de quoi car depuis trois ans, Agen et son centre des congrès sont devenus, ni plus ni moins, que la capitale des échecs sur le plan national. Après avoir accueilli les championnats de France toutes catégories en 2016 et 2017, le club lot-et-garonnais est l’organisateur du championnat de France jeunes. C’est tout simplement la première fois dans l’histoire des championnats de France modernes d’échecs qu’une ville organise trois fois consécutivement une manifestation d’une telle ampleur. « Ces compétitions sont très porteuses pour notre image », se félicite celui qui fut double champion d’Aquitaine en 1978 et 1981 et champion de Champagne-Ardenne en 1984, « à une époque où le niveau était moins relevé ». « Cela permet de faire connaître le club et cela se traduit par une progression lente mais régulière du nombre de licenciés » ajoute-t-il.

L’Echiquier agenais, créé en 1941, comptait l’an passé 139 adhérents, âgés de 5 à 81 ans (68 adultes et 71 jeunes), et en totalise aujourd’hui 122. Un chiffre qui devrait toutefois gonfler ces prochaines semaines car, contrairement à la plupart des autres sports, les adhésions sont souvent prises tardivement dans la saison. « Il y en aura d’autres jusqu’en juillet car les licences sont obligatoires pour participer aux compétitions qui, en grande partie, ont lieu l’été » explique l’intéressé. Au rayon des bonnes nouvelles, le club agenais vient aussi d’apprendre qu’il profitera d’une nouvelle salle municipale, vraisemblablement à la rentrée prochaine, pour continuer à se structurer. « L’actuel local d’une quarantaine de mètres carrés, situé dans le centre culturel, était devenu trop exigu et cela pouvait dissuader certains joueurs de venir régulièrement » note-t-il.

4 clubs en Lot-et-Garonne

Sur le plan sportif également, les résultats de l’Echiquier agenais sont en constante progression. Montée en Nationale 1 (division juste en dessous du Top 12, l’élite de la discipline) l’an passé, l’équipe fanion, composée de sept hommes et une femme, s’est brillamment maintenue en terminant à une belle 4ème place dans une poule du Sud regroupant des clubs huppés comme Toulouse, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice ou Montpellier… Chez les jeunes, le club possède deux formations, l’une en Nationale 2 et l’autre en Nationale 3. « Nous donnons des cours pour tous les âges et pour tous les niveaux : des enfants aux adultes, confirmés ou débutants, souligne Gérard Marciniak. L’école d’échecs, encadrée par deux entraîneurs salariés du club et diplômés de la FFE, Alexandre Marciniak (ndlr : fils de Gérard) et Mario Fadel, regroupe les jeunes les plus prometteurs qui veulent faire de la compétition. »

Si en Lot-et-Garonne, plus de la moitié des licenciés font partie du club agenais, le département compte trois autres associations pour pratiquer les échecs : à Villeneuve (57 adhérents), à Marmande (14) et le dernier en date, créé en début de saison, à Saint-Colomb-de-Lauzun (23). Ce jeu millénaire si particulier, car c’est l’un des rares sports où la chance n’intervient pas dans le sort final, a, cependant, encore un important chemin à parcourir pour accroître la pratique féminine qui ne représente que 25% des licenciés de la discipline.



Un évènement très populaire

Plus de 1600 joueurs (nouveau record de participation) âgés de 5 à 20 ans sont à Agen pour cette compétition. En provenance de toute la France métropolitaine et même d’Outre-Mer, ils se répartissent dans 16 catégories différentes pour former le plus important rassemblement d’échecs de France. En plus des joueurs, ils faut aussi compter les parents, accompagnateurs et entraîneurs… Ce qui fait grimper l’affluence totale à plus de 4 000 personnes. Pour le plus grand bonheur des organisateurs et du maire d’Agen, Jean Dionis du Séjour : « Des études ont montré qu’une telle manifestation représentait un impact économique de près de 2 millions d’euros. Cela génère d’importantes retombées en hôtellerie, en restauration, et en termes de présence auprès de nos commerçants. » Un propos étayé par Gérard Marciniak, président de l’Echiquier agenais. « Tous les gîtes et les hôtels dans un rayon de 40 kilomètres autour d’Agen affichent complet. » Un succès à la fois sportif, populaire et  donc économique !


La légende Anatoli Karpov présente à Agen ce week-end

Le grand maître international d’échecs et ancien champion du monde de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, Anatoly Karpov, sera présent à Agen tout le week-end. Tout le monde se souvient de ses rencontres passionnantes contre son rival de toujours Garry Kasparov qui resteront à jamais dans les annales de la discipline. Il viendra remettre les prix aux jeunes joueurs français ce dimanche au centre des congrès. 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés