La success story de Superdry à Agen


Le sourire du gérant David Serafim lorsque l’on rentre dans sa boutique démontre que Superdry a bel et bien réussi son implantation dans la préfecture lot-et-garonnaise. Depuis son arrivée sur le Boul’ en août 2015, la marque britannique fait un tabac. Preuve en est, l’ouverture d’une deuxième boutique, entièrement consacrée aux femmes, en lieu et place du magasin de bijoux Vert Anis. Depuis cet été, deux espaces distincts et indépendants s’offrent désormais aux clients de cette marque branchée : l’un réservé aux femmes et l’autre aux hommes. « On a décidé de séparer les sexes, d’abord pour élargir notre gamme de produits et ensuite pour répondre à la demande de notre clientèle, explique le gérant de 36 ans. Cet agrandissement s’est accompagné d’une création d’emploi puisque nous sommes désormais quatre personnes à plein temps sur les deux points de vente. » Que ce soit pour l’homme ou la femme, les deux gammes se sont très largement élargies. Celle féminine est passée de 17 m2 dans le magasin d’origine à 60 m2 aujourd’hui dans le point de vente exclusivement dédiée à la gente féminine. Grâce à cette nouvelle surface commerciale, la profondeur de produits est donc bien plus large. « On peut désormais développer notre gamme sport qui monte en puissance et proposer, par ailleurs, une gamme premium que nous n’avions pas la possibilité de commercialiser auparavant » ajoute David Serafim. La décoration, le concept et l’agencement ont pris un coup de jeune pour correspondre aux différents univers de cette marque de sportswear à la fois chic et décontracté aux inspirations américaines, japonaises et britanniques et au style coloré inimitable.

« Il faut se bouger pour réussir »

La success story Superdry à Agen est donc véritablement en marche. Pourtant la franchise qui a commencé à se développer en France il y a huit ans, ne possède qu’une petite centaine de points de vente dans l’Hexagone, dans les grandes et moyennes villes et 600 dans le monde entier, en grande majorité dans les capitales. Le dynamisme et le professionnalisme de David Serafim et toute son équipe sont les clés de cette réussite. Leur proximité avec leurs clients ravissent les Agenais qui le leur rendent plutôt bien puisque près de 400 personnes étaient présentes, au début du mois, pour célébrer les deux ans d’implantation de la marque à Agen ainsi que l’inauguration de la deuxième boutique. Une soirée en grande pompe organisée en partenariat avec l’Indé avec la présence d’un barbier ou encore d’un stand de manucure devant l’enseigne, dans la rue semi-piétonne. Ces animations sont incontournables selon David : « Il faut essayer de dynamiser au maximum le cœur de la cité car je suis persuadé que dans les mois et les années à venir, on aura un beau centre-ville. Maintenant, c’est vrai que dans le commerce, il y a des jours avec et des jours sans, mais comme dans toute activité il n’y a pas de secrets, il faut se bouger pour réussir ». Dans ce sens, l’enseigne est également très active sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook et Instagram, pour être au plus près de sa clientèle d’une moyenne d’âge de 35-40 ans. « Aujourd’hui ce sont des supports indispensables pour communiquer car les gens en sont vraiment adeptes. Il faut obligatoirement que l’on soit présent sur la toile, ça fait très clairement partie de notre stratégie de développement commercial » Grâce aux nombreux partenariats tissés avec les associations sportives agenaises, la marque a, qui plus est, une certaine visibilité dans la ville. « On habille également les serveurs du Radio City Café ainsi que des coachs sportifs agenais » conclut David, le bâtisseur de cette réussite.

Simon Galinier

37 boulevard de la République 47000 Agen – Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 9h30 à 19h – agen@superdry.fr – 05 53 48 73 59 – Facebook.com/SuperdryAgen

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés