Le Triporteur, un festival de saveurs du terroir !


Déguster un bon verre de vin avec un morceau de fromage en famille ou entre amis autour d’un triporteur, faisant office de table, voilà le concept original imaginé par la Gersoise Audrey Biz. L’entrepreneuse de 33 ans vient d’ouvrir le magasin Le Triporteur à l’espace commercial de Fabas, entre Roche Bobois et l’Atelier Dabos. Dès ce week-end, une dégustation de Colombelle, vin blanc primeur des Côtes de Gascogne accompagné de saumon et de différents produits de la mer, est organisée autour d’un petit concert. Tous les quinze jours, pour tenter d’attirer du monde et se faire connaître, Audrey et son équipe proposeront ce type d’animations en mettant en avant différents produits vendus dans leur magasin : vins, fromages, charcuterie, spiritueux, thé… « C’est aussi une occasion donnée aux producteurs de venir présenter et de faire déguster leurs productions » explique Audrey.

Cette épicurienne gersoise a repris un concept qui fait un tabac depuis neuf ans sur Auch, les Gourmandises d’Audrey, en regroupant dans un même point de vente les activités de caviste, fromagerie et épicerie fine. « Notre volonté est de développer une gamme plus large sur Agen car le magasin d’Auch devenait trop petit pour vendre tous nos produits. On tourne, selon les saisons, entre 2500 et 3000 références, et il faut bien toutes les caser. A terme, j’ai aussi la volonté de développer un réseau de franchise » explique-t-elle. L’entrepreneuse qui hésitait entre Montauban et Agen pour étoffer son activité a porté son choix vers la préfecture lot-et-garonnaise car l’opportunité s’est rapidement présentée avec un local de 250 m2 disponible immédiatement à Boé. « C’était surtout essentiel pour nous de nous implanter en zone commerciale et non en centre-ville pour que notre clientèle puisse bénéficier d’un grand parking à proximité de la boutique » ajoute-t-elle. En effet, le concept du Triporteur se veut convivial et proche de ses clients puisque ce sont les vendeurs du magasin qui chargent directement les cartons de vins ou les plateaux de fromage dans les voitures de leur clientèle. « Malgré le fait que notre surface de vente soit relativement conséquente, on tient beaucoup à cette relation de proximité. C’est important que nos clients nous fassent confiance, notre notoriété est due à cela ! »

« Pour tous les goûts et tous les budgets »

Diplômée d’une licence banque et ancienne employée du Crédit Agricole pendant deux ans et demi,  Audrey Biz a voulu radicalement changer de vie en faisant le grand saut dans l’entrepreneuriat en 2005. «J’en avais marre de pratiquer de la vente forcée à des fins purement commerciales, de vendre du virtuel en collant un produit pour coller un produit, du coup j’ai décidé de commercialiser du plaisir car ici le client, contrairement à la banque, vient avec une motivation d’achat hédoniste » Cette Gersoise pure souche, fille de vigneron de Lannepax et bonne vivante a surtout été rappelée par son enfance. « C’est vrai que j’ai toujours baigné dans l’alimentaire et que je suis un peu tombée dans le tonneau d’Armagnac quand j’étais petite. Je suis excessivement gourmande donc ça coulait de source ». Passionnée par son terroir, elle possède aussi l’avantage de connaître depuis toute petite quasiment tous ses producteurs viticoles ainsi que ceux qui sont originaires du Gers. La production de sa sœur qui a repris la propriété familiale ainsi que celle de son voisin sont proposées en vente au beau milieu des produits venant de toute la France ou encore d’Italie ou d’Espagne. « Je ne travaille en direct qu’avec des petits producteurs que je connais déjà bien puisque je collabore déjà avec eux sur le magasin d’Auch » explique-t-elle. Et même si, à terme, elle veut étendre son réseau de franchises. Elle se veut raisonnable et tient à rester indépendante et à conserver une petite structure. « Nous ne voulons pas que nos fournisseurs ne soient plus en capacité de nous approvisionner » explique-t-elle avec son bel accent du Sud-Ouest.

Vins, thés, chocolats, huiles, sels, poivres, cafés, foie gras, épices, fromages, charcuterie, préparation pour dessert, bonbons, whiskies, rhum et autres spiritueux… la gamme de produits proposée au Triporteur est très large. Un festival de saveur susceptible de contempler une clientèle très variée. « Ce peut être le jeune qui vient chercher un cadeau pour ses parents ou acheter une bouteille de vin pour une soirée avec ses copains comme l’actif ou le retraité qui vient faire ses courses dans notre magasin, illustre Audrey. On propose aussi bien la bouteille de vin à 4,90 euros que celle à 110 euros. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, c’est ce qui fait véritablement notre force » conclut-elle.

Simon Galinier

Le Triporteur

Zac de Fabas – 47550 Boé

Horaires : lundi de 14h à 19h ; du mardi au jeudi de 9h à 19h et vendredi et samedi de 9h à 19h30 (non-stop)

Facebook/Letriporteur

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés