UDI-MoDem : balle au centre pour la finale


La politique est un sport de combat. Un point commun avec le rugby qui n’a pas échappé aux élus locaux. Moment fédérateur, souvent transpartisan, le rendez-vous sportif est une étape incontournable dans la communication de nos responsables. Jean Dionis du Séjour, lui-même ancien rugbyman, est un aficionado du SUA LG et suivra l’équipe jusqu’à Ernest-Wallon. Les supporters pourront, avant l’étape toulousaine, échanger le bout de gras lors du pique-nique dominical à Armandie.

Amie politique, rivale sportive

Si, par la suite, il ne prendra pas place dans le convoi aux côtés du peuple bleu et blanc, c’est pour mieux préparer l’unité édilaire qu’il appelle de ses voeux. « J’en ai parlé à au docteur Pierre Chollet et à Alain Veyret, j’aimerais pouvoir faire venir nos anciens maires », déclarait-il au lendemain de la demi-finale.
Avant d’ajouter, à l’endroit de son homologue montoise, Geneviève Darrieussecq : « En plus, la maire de Mont-de-Marsan est une amie ». Une proximité idéologique pour ces deux centristes (UDI pour l’un et MoDem pour l’autre) qui se transformera en rivalité sportive sur le pré. Car de son côté, la première édile landaise se déplacera en force : le service communication annonce ainsi la venue « des principaux adjoints et vice-présidents de l’Agglomération. Au total, ce seront près de 30 élus locaux qui partiront de Mont de Marsan, dimanche », et même un conseiller départemental !

Réseaux sociaux en force

« Trente élus » montois ? Ca fait deux équipes de rugby… Heureusement que nos élus lot-et-garonnais montrent les muscles… Déjà en portant à bout de bras, littéralement, la mascotte d’Armandie, lors d’une troisième mi-temps immortalisée sur le compte Twitter du maire. On y voit également son premier adjoint, Pierre Chollet, au soutien. Ce dernier, d’habitude discret sur les réseaux sociaux, s’est même fendu de trois tweets, dont un « Enormeeeee ! », pour qualifier la victoire de dimanche dernier. Son prédécesseur dans l’ancienne municipalité, Bernard Lusset qui s’est récemment encarté au MoDem, a lui aussi gazouillé. Il a été imité par plusieurs élu(e)s, notamment féminines, qui n’ont pas manqué de s’extasier sur les performances des Bleu et Blanc et de leurs hommes forts, à l’image de l’édile Aurélie Chaudruc qui déclarait le 17 mai « Je suis Taylor Paris ». Alain Dupeyron, adjoint aux Sports, a lui revêtu (sur sa chemise) un t-shirt du SUA pour publier une vidéo sur YouTube toute à la gloire de l’équipe de rugby. Emmanuel Eyssalet, chef de l’opposition, ne fera pas le déplacement mais profitera de l’écran géant au Gravier, « en famille ».
Après avoir vanté le « bon sens » de son équipe pendant la campagne municipale, le capitaine Dionis pourrait mesurer si ces coéquipiers ont le sens du jeu et remporter une autre bataille.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés